" Un outil d'intégration juridique et judiciaire au service de la consolidation de l'Etat de droit en Afrique "

Les activités de formation

 

De l’année de sa création jusqu’en 2005, l’AA-HJF consacrait l’essentiel de ses activités à l’organisation de colloques périodiques, annuelle pour la plupart, au cours desquels les animateurs des hautes juridictions confrontaient leurs points de vue sur des questions techniques à la suite de la présentation d’un thème lors des assises statutaires.

Ces échanges portaient sur des thématiques relatives aussi bien à l’organisation et au fonctionnement des hautes juridictions qu’à l’office du juge. La vision d’une justice africaine résolument mise au diapason des exigences de l’Etat de droit est restée le point d’ancrage spécifique des débats.

A l’occasion de la célébration, le 15 janvier 2004 à Cotonou, du cinquième anniversaire de sa création, procédant au bilan critique de ses actions notamment dans le domaine des échanges inter judiciaires, le réseau a décidé de l’adoption d’un plan d’actions qui intègre le renforcement des capacités des animateurs des juridictions membres par l’élaboration d’une planification de leur formation continue.

La réflexion ainsi engagée en janvier 2004 sur les voies et moyens pour atteindre avec une plus grande efficacité les objectifs de l’article 4 des statuts de notre réseau a été réitérée en septembre 2005.

Concluant sur cette préoccupation lors du colloque tenue à Lomé, du 6 au 9 en Juin 2006, les organes dirigeants de l’AA-HJF ont décidé de la mise en place d’un organe qui réalise, outre les colloques scientifiques internationaux périodiques, « des rencontres annuelles d'information et d'échanges qui favorisent le renforcement des capacités des animateurs des hautes juridictions et les rendent plus aptes à assumer leurs fonctions de juges suprêmes ». Ces rencontres doivent notamment permettre d’apporter et de partager une réponse à la nécessité de faire acquérir de nouvelles connaissances aux animateurs des hautes juridictions membres afin de s’adapter aux exigences de l’évolution du droit et des différentes réformes en cours au niveau des Etats ainsi qu’au plan communautaire et international.

Mise en œuvre des plans quinquennaux de formation

En application de cette décision au cours de leurs assises tenues en juin 2006 à Lomé, les organes statutaires ont, avec l’appui très marqué de l’OIF, décidé de doter l’Association d’un plan quinquennal de formation en vue du renforcement des capacités des magistrats et autres animateurs des juridictions membres.

Le premier plan quinquennal a couvert la période 2006 – 2010 ;

Le deuxième plan quinquennal de formation a été exécuté de 2011 à 2015

Le troisième plan quinquennal couvre la période 2016 – 2020.

De la vision qui sous-tend les plans de formation

La logique qui a présidé à l’élaboration des premiers plans de formation pour le renforcement des capacités des animateurs des hautes juridictions s’est focalisée sur les trois objectifs suivants.

1. Le plan de formation engage à la mise en place de toutes les dispositions qui permettent d’œuvrer de manière que « l’AA-HJF soit, dans le domaine des capacités humaines, une Association régionale africaine de hautes Juridictions performantes, animées par des magistrats et juges plus compétents, et capables de contribuer de façon significative à la promotion de l’Etat de droit et au rayonnement de la démocratie dans les différents pays membres ».

2. Trois principaux axes ont servi de guide pour la mise en œuvre de cette vision :

  • l’amélioration des performances des animateurs des hautes Juridictions de l’AA-HJF ;
  • la contribution à la promotion de l’Etat de droit et au rayonnement de la démocratie par une plus grande maîtrise des textes et procédures ;
  • la mise en place au sein du Secrétariat de l’AA-HJF d’une cellule performante de renforcement des capacités et sa dotation en matériels et ressources humaines et financières idoines.

3. La claire définition de l’objectif général du plan de formation qui se décline en quelques objectifs spécifiques.

La conception et l’exécution des plans de formation visent donc principalement le renforcement des capacités du capital humain afin d’améliorer les connaissances et les performances des juges en vue de décisions de qualité, rendues dans des délais raisonnables.

A cet effet la préoccupation de l’équipe pédagogique est de :

  • faire acquérir de nouvelles connaissances, aptitudes et attitudes aux magistrats des hautes Juridictions membres de l’AA-HJF de manière à permettre aux différentes hautes Juridictions de disposer de juges compétents, aux fins de l’accomplissement efficient de leurs missions de juges républicains ;
  • promouvoir les activités de formation au sein de l’AA-HJF à travers l’organisation des sessions de formation communes réunissant des magistrats des juridictions membres autour de questions pratiques du droit communautaire et sur des thèmes généraux et spécifiques à chaque ordre de juridiction ;
  • faire doter le Secrétariat général de l’AA-HJF en moyens nécessaires à l’édition et à la publication des actes de séminaires organisés par l’AA-HJF ;
  • proposer aux instances de décision de l’Association la dotation du Secrétariat général de l’AA-HJF en moyens matériels et financiers nécessaires à l’édition et à la publication des recueils des arrêts rendus par les hautes Juridictions ;
  • suggérer l’octroi au Secrétariat général de l’AA-HJF de moyens matériels et financiers nécessaires à la constitution et à l’alimentation d’une banque de données législatives et jurisprudentielles sur les hautes Juridictions.

 

Tableau synoptique des themes developpés aux sessions de formation de l'AA-HJF, de décembre 2006 à ce jour : 

Télécharger le document

 

 

 

ACTUALITES DE L'AA-HJF

La Cour suprême du Bénin, 50 ans d'histoire. L'histoire de la Cour suprême remonte à la Constitution du Dahomey qui... En savoir plus

Motivés par l’ambition commune d’améliorer la connaissance et la mise en œuvre de la Charte africaine des droits de... En savoir plus

Voir toutes les actualités de l'AA-HJF
Secrétariat général de l'AA-HJF
Ancien Bâtiment de la cour suprême,
Ganhi-Cotonou - BENIN
Téléphone : 00229 21 31 12 49
Fax : 00229 21 31 12 63
Mail : secretariat@aahjf.net / secretariat.aahjf@yahoo.fr
" Un outil d'intégration juridique et judiciaire au service de l'Etat de droit en Afrique "
NOTRE PARTENAIRE
Copyright 2018 All rights reserved - AA-HJF | Agence web NERO TECHNOLOGIES